Chevaux

Être propriétaire d'un cheval n'est pas simple. Il faut consacrer le temps et les soins appropriés afin de garder un animal en bonne santé physique et mentale.

Chevaux

Choisir son cheval

Être propriétaire d'un cheval n'est pas simple. Il faut y mettre beaucoup de temps et d'argent si on veut bien en prendre soin. Lorsqu'on s'en occupe bien, un cheval a une espérance de vie de 25 à 45 ans. Il existe actuellement 267 races de chevaux ayant chacune leurs atouts pouvant servir à faire différentes activités. Certaines races correspondent surtout aux activités de loisir, alors que d'autres sont efficaces dans un contexte de sport. Il est donc important de considérer l'intention avant d'acheter un cheval.

Peu importe la race, tous les chevaux aiment la routine et il est préférable qu'ils aient un horaire et une alimentation fixes. Si on dévie de cet horaire, le cheval risque de paniquer ou d'être effrayé. Il est important que le cheval ait toujours accès à de l'eau car les chevaux boivent plus de 35 L d'eau par jour. On devrait également lui fournir un bloc de sel afin de l'encourager à boire, surtout durant l'été. Il faut savoir que les chevaux requièrent beaucoup plus d'attention qu'un animal de compagnie normal.

Classification des âges


  • Poulain - mâle âgé de moins de 4 ans
  • Pouliche - femelle âgée de moins de 4 ans
  • Hongre - mâle castré (peu importe son âge)
  • Jument - femelle âgée de plus de 4 ans
  • Étalon - mâle non castré âgé de plus de 4 ans
  • Yearling - cheval âgé de 1 à 2 ans

Peu importe leur âge, les chevaux ont besoin d'attention et d'activité physique tous les jours. Avant d'acheter un cheval, il faut s'assurer d'avoir assez de temps pour son toilettage, son dressage et pour lui permettre de faire de l'activité physique tous les jours.

Alimentation

  • Luzerne
  • Blé
  • Cubes (luzerne ou foin)
  • Céréales
  • Foin de graminées
  • Aliments pour animaux transformés
  • Légumes racines
  • Suppléments (selon les besoins spécifiques du cheval)

Loger un cheval

Avant d'acheter un cheval, il est important de penser à l'endroit où habitera l'animal. Pour un propriétaire potentiel ayant une propriété, il est relativement simple de s'occuper d'un cheval car il est sur place, ce qui permet au propriétaire de passer du temps avec le cheval et de gérer l'étable comme bon lui semble. Le cheval a besoin d'un abri couvert, mesurant préférablement 3 m par 3,5 m, ainsi que d'un espace pour faire de l'activité physique, mesurant au moins 1 500 m2, bien que l'idéal soit un espace de plus de 6 000 m2. Plus le cheval a d'espace, mieux c'est.

On peut également garder un cheval dans une étable où on peut louer un espace. Certaines étables offrent une formule tout inclus et leurs employés s'occupent du brossage, de l'activité physique quotidienne et de nourrir le cheval. Leur coût est habituellement plus élevé que lorsqu'on a son propre terrain, mais il s'agit d'un bon investissement lorsqu'on ne peut pas s'occuper du cheval de façon quotidienne. Certaines étables haut de gamme ont un maréchal-ferrant et un vétérinaire sur place, ce qui simplifie toutes les complications qui viennent avec le fait d'être propriétaire d'un cheval (bien que ça en augmente le coût).

Fournitures dont a besoin un propriétaire de cheval :

  • Lit
  • Mors
  • Brosse pour le corps
  • Bride
  • Étrille
  • Brosse Dandy
  • Chasse-moustiques
  • Licol
  • Cure-pied
  • Peigne à crinière
  • Fourche à fumier
  • Rênes
  • Casque d'équitation
  • Selle
  • Coussin de selle
  • Blocs de sel
  • Éponge
  • Étrier

Le cheval doit aller chez le maréchal-ferrant à peu près toutes les 8 semaines. Celui-ci s'occupe de tailler les sabots et de ferrer les chevaux. Les sabots poussent de la même façon que les ongles des humains et requièrent donc de l'entretien afin d'éviter des douleurs et des infections telles que des abcès aux sabots, des échauffements de la fourchette, des encastelures et des seimes. Le maréchal-ferrant détermine à quel point il faut tailler les sabots.

Caractère

Les chevaux ont une personnalité unique. Ils sont des animaux de proie et sont toujours prêts pour le combat. On peut facilement les surprendre et il est donc important de tisser de bons liens avec eux afin de développer une confiance mutuelle. Un peu comme le chien, le cheval est un animal de troupeau qui suit un ordre hiérarchique. Le maître doit donc établir sa domination. Il doit ensuite comprendre que les chevaux sont en mesure de ressentir les émotions humaines. C'est pourquoi le maître doit rester calme dans une situation stressante.

Comme on peut le voir dans le contexte d'une course de chevaux, un cheval est très conscient de son environnement et peut bouger en fonction du mouvement des autres. Il est également en mesure de prédire les mouvements des autres chevaux. Le cheval a une excellente mémoire et un bon système sensoriel. Il peut entendre des bruits très faibles et déceler la présence d'un prédateur potentiel. Si on introduit un objet dans son habitation, le cheval le remarque immédiatement et l'étudie longuement avant de réagir.